5 sources de revenus pour les employés futés

Imprimer | Partager

Robert Kiyozaki y va sans réserve lorsqu’il théorise sur la capacité d’une personne à devenir riche et à atteindre l’indépendance financière. Si vous êtes juste un salarié ou un auto-employé, vous ne pouvez pas devenir riche. Il y a que deux sources de richesses durables : créer une grande entreprise rentable ou investir dans des affaires rentables. Le fait que n’importe quel salarié puisse investir dans des affaires rentables à défaut de créer une entreprise rentable laisse des ouvertures à exploiter pour les cadres d’entreprises futés qui souhaitent multiplier leurs pipelines de revenus.

D’ailleurs, Jim Rohn rappelle bien que la meilleure manière de devenir riche, c’est d’avoir une deuxième source de revenu en plus de votre salaire à quoi vous consacrez du temps partiel avec tellement d’application qu’elle finisse par vous rapporter plus d’argent que votre emploi salarié au point où vous devenez libre de quitter votre emploi dès que vous le voulez. Les 5 sources de revenus font partie de celles que vous pouvez facilement exploiter tout en conservant votre emploi…et finir par le quitter éventuellement.

  1. Revenus des investissements immobiliers et en actions

Parce que les vrais riches vivent des revenus de leurs investissements, les cadres d’entreprises futés sont assez malins pour savoir dégager très tôt un pourcentage de leurs salaires qu’ils investissent dans l’immobilier (acquisition de terrain, de plan de construction d’appartement à loyer modéré…). Une fois qu’ils atteignent la retraite, ils reconnaissent que la meilleure chose qu’ils auront pu faire de leurs nombreuses rentrées d’argent c’est le fait d’avoir acheté des lopins de terrains et bâti quelques uns qu’ils ont mis en location. Ces  cadres-là savent également utiliser une bonne partie des reliquats de leurs frais de mission pour acheter des actions et obligations auprès des sociétés d’intermédiation boursière. Les plus astucieux s’associent avec des entrepreneurs compétents pour prendre des parts ou actions dans leurs entreprises et s’assurent de généreux dividendes en fin d’année (avec toute la patience que cela suppose).

  1. Les honoraires des consultations et facilitation de séminaire

Les salariés futés qui ont développé des compétences précises recherchées par les cabinets de conseils, d’audit et de formation n’hésitent à se rapprocher de ceux-ci pour servir de consultant dans des appels d’offres. La stratégie qu’ils utilisent plus, c’est de faire des publications, accepter des interventions en tant qu’expert à la télévision ou à la radio pour vendre leur capacité à servir de consultant pour les formations et autres missions d’appui conseil.

LIRE AUSSI  : 13 habitudes de gaspillage d’argent qui ruinent dangereusement vos finances à votre insu

En général, ils n’assurent pas des missions opérationnelles mais font de l’appui technique dont la rédaction de termes de référence, la rédaction d’offre, l’assistance aux opérationnels, la coordination de la mission, la rédaction de rapport – s’adjugeant quelques honoraires qui parfois peuvent dépasser leurs salaires réguliers. D’autres animent des formations ou donnent des cours dans des écoles supérieures polytechniques ou de management.

  1. Commission sur mises en relations et apports d’affaires

Les cadres d’entreprises futés qui sont à l’affut d’opportunités pour améliorer substantiellement leurs revenus mensuels savent rendre service joyeusement pour se faire rémunérer. Vous savez certainement que c’est ici que les autres tombent dans la facilité pour exiger des retro-commissions. Mais ce n’est pas ce que font les cadres d’entreprise futés. Ils savent que la corruption est la méthode d’enrichissement la plus érosive qui soit. Ils préfèrent faire des mises en relation et se font payer des honoraires ou commissions.

Et ceux qui ont un élan commercial très poussé proposent les produits et services d’autres entreprises à des particuliers et entreprises en tant qu’apporteurs d’affaires, touchant des commissions gracieuses presque sans efforts.

  1. Revenu résiduel du marketing de réseau

Beaucoup de gens continuent d’avoir des réserves quant à l’efficacité des systèmes de marketing de multi-niveaux. Il n’en demeure pas moins que beaucoup de cadres d’entreprise ont réussi à atteindre l’indépendance financière (dont la plupart ont quitté leur emploi) grâce au peu de temps et d’argent qu’ils ont eu le courage d’investir dans le développement de leur réseau. Rappelez-vous que le marketing de réseau peut rapidement devenir pour vous une activité juteuse mais comme pour toute source de génération de revenu, vous devez avoir le courage d’apprendre, de travailler et de travailler encore tout le temps qu’il faudra pour être grassement bonifié.

  1. Droits d’auteurs de livres, inventions et piges d’articles

Oui bien sûr que vous pouvez écrire des livres qui vous rapportent de l’argent : roman, livres techniques et pratiques de management et de développement personnel et professionnel…Vos expériences  pratiques et les stratégies efficaces que vous avez su utilisées pour être là où vous êtes constituent des mines d’or et vous avez la possibilité de les exploiter en écrivant des livres pratiques et utilisent que les gens auront besoin de lire et d’appliquer pour obtenir des résultats précis dans des domaines d’intérêts pour le plus grand nombre de personne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *